Apprentissage du rappel au clicker

          Il n’y a pas d’âge pour éduquer son chien, le chiot comme le chien adulte sont capables d’apprendre. Les méthodes les plus simples à mettre en place et les plus gratifiantes pour le maitre comme pour le chien sont les méthodes d’éducation par le renforcement positif. Le renforcement positif, c’est récompenser le chien à chaque bonne attitude ou action et « oublier » les comportements non adaptés.

Pour moi, le rappel est l’ordre le plus important. Je conseille de commencer l’apprentissage dès que votre chien reconnait son nom.

 

Qu’est-ce qu’un clicker ?

 

              Le clicker training est développé par Karen PRYOR aux USA, dans les années 80, avec les mammifères marins, finalisé avec tous les animaux, y compris le chien.

​ Le clicker est un simple boîtier en plastique d'environ 7 cm. A l'intérieur, une languette en métal émet un son quand on appuie dessus. Mais bien plus qu'une simple boîte, le clicker  permet d'établir une communication entre l'homme et l'animal et de poser les bases d'une méthode d'éducation positive basée sur la motivation du chien, sur la répétition d'un comportement positif plutôt que sur la soumission.

 

Comment fonctionne la méthode clicker training ?
              Dans un premier temps, un renforçateur, tel qu'une friandise ou le jeu, sera nécessaire en plus du clicker. Le chien associera ainsi le son émis à cette récompense et sera encouragé à répéter le bon comportement. Les séances d'éducation deviendront un plaisir partagé !
Le timing du clicker est lui aussi important lorsque l'on souhaite apprendre un nouvel ordre à son chien qui a besoin d'indicateurs immédiats. L'animal doit comprendre que le clic annonce l'arrivée d'une récompense. Il faut faire attention à ne pas émettre le son trop tôt ou trop tard, car cela risque d'engendrer une confusion dans son esprit.
Certains pratiquent la méthode dite du shaping, qui consiste, non pas à cliquer seulement les bons comportements, mais ceux qui s'en approchent ou peuvent guider vers ce comportement.

 

Habituer son chien au clicker
              Si votre chien ne connait pas encore le clicker, il vous faudra prendre le temps de quelques séances d’exercices. Lors de ces courtes séances, mettez-vous dans un endroit calme et sans distraction. Cliquez et récompensez, au début ne sélectionnez aucun comportement, le but est que votre chien assimile clique = récompense. Cette étape est plutôt rapide. La récompense peut être de la nourriture ou du jeu, cela dépendra de votre chien et de ses préférences. Les séances de clicker trainning ne doivent pas dépasser les 5 min mais vous pouvez faire plusieurs séances par jour.

 

Le rappel au clicker

 

               Le rappel est un « ordre » difficile à apprendre car il faut que le maître soit la chose la plus importante aux yeux du chien. Il est donc difficile de l’être face à des distractions, tels que des enfants qui jouent, des ballons, des congénères …
Dans un premier temps, commencez l’exercice dans un lieu calme et clos. N’oubliez pas d’éteindre la télé ou la radio, ce sont aussi des distractions pour nos boules de poils. Au début, ne donnez pas « d’ordre ». Appelez simplement votre chien par son prénom. Lorsque votre chien fait un pas vers vous, cliquez et donnez-lui la récompense. Si votre chien ne vient pas jusqu’à vous, lancez lui gentiment la récompense. Il existe une règle d’or avec l’utilisation du clicker, un clique = une récompense, même si vous cliquez au mauvais moment.
Une fois la première étape faite, on demandera au chien de faire un pas de plus vers vous. Vous continuez de cette façon jusqu’à ce que votre chien arrive à vous. Lorsque votre chien a compris qu’il fallait revenir jusqu’à vous, vous allez pouvoir installer le mot pour le rappel. Il faut un seul et unique mot ! Pas de conjugaison ! Votre chien ne connait pas le Becherel ! Il est préférable d’indiquer le nom de votre chien avant le mot du rappel, ainsi il sait que vous vous adressez à lui.
Lorsque ces étapes sont acquises pour votre chien, vous allez pouvoir commencer à introduire des distractions tels que la télé, les oiseaux dans le jardin … Une fois que votre chien revient avec des petites distractions, vous allez pouvoir allez dans des lieux publiques. Mettez à votre chien un harnais et munissez-vous d’une longe de minimum 10 m pour la sécurité de votre chien. Il faut savoir qu’un chiot vous suivra partout, même sans laisse ou longe, donc il est plus facile de lui apprendre le rappel. Car après 4 mois, il va vouloir explorer de plus en plus loin de vous.
Diversifiez les endroits de balade pour que « l’ordre » soit correctement assimilé. Il se peut qu’un jour votre chien mette plus de temps à revenir. Ne le grondez pas à son retour, sinon il risque de ne jamais vouloir revenir. Car votre chien aura compris : je suis revenu ET je me suis fait gronder. Il ne faut pas avoir peur d’être ridicule au début de l’apprentissage du rappel. Pour vous donner quelques exemples, au début pour mon chien, je me mettais accroupie et avec une voix super enthousiaste, je le rappelais. Encore aujourd’hui, il m’arrive de devoir partir en courant dans le sens inverse lorsque l’on croise une femelle en chaleur :-D . Le tout, c’est que votre chien revienne.
Il se peut que vous deviez reprendre ce travail à l’adolescence, ce n’est pas anormal. Reprenez ce travail avec calme et confiance, ça finira par payer.


 

On vous souhaite une bonne relation avec votre chien et plein de moments de partage.
N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.


 

Nestea et Mélanie

petdc.contact@gmail.com

  • facebook
  • Blanc Icône Instagram

06.70.55.71.63